Action mondiale des peuples

Action mondiale des peuples est une coordination mondiale de mouvements sociaux radicaux, qui promeuvent des campagnes ou des actions directes de résistance au capitalisme ainsi qu'à la mondialisation.



Catégories :

Mouvement altermondialiste - Altermondialisme - Organisation anarchiste

Recherche sur Google Images :


Source image : www.lapointelibertaire.org
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Présente ses principes, un manifeste, une liste des conférences organisées dans le monde et ses actions dans différents pays. (source : nadir)
  • People's Global Action (PGA) ou l'Action Mondiale des Peuples (AMP). AMP est une structure d'échange pour les divers groupes qui se retrouvent dans ses... (source : citoyen.onf)
  • L'Action Mondiale des Peuples (maladroite traduction de People Global Action) est ... L'AMP a depuis aidé à réunir des militantEs lors de nombreux contres... (source : rebellyon)

Action mondiale des peuples est une coordination mondiale de mouvements sociaux radicaux, qui promeuvent des campagnes ou des actions directes de résistance au capitalisme ainsi qu'à la mondialisation. Ces mouvements veulent la justice sociale, environnementale, l'autonomie et se situent à la frange radicale du mouvement altermondialiste.

Origines

L'idée initialement vint en 1996 lors de la première rencontre intercontinentale pour l'humanité et contre le néolibéralisme organisée par les zapatistes à Aguascalientes où se retrouvèrent 6.000 participants du monde entier, dans le contexte de la révolte du Chiapas. Juillet de l'année suivante, la seconde rencontre en Espagne conforte cette impulsion. Et en 1998, naissance officielle de l'AMP à Genève.

Principes

AMP peut être vue plutôt comme un instrument de communication et de coordination plutôt qu'une organisation. Il n'y a pas d'affiliation comme membre et personne ne peut parler en son nom, pas de réprésentant ni de leader bien que des "convenors" continentaux soient élus pour organiser les conférences et maintenir les outils de communication. Un convenor est un collectif régional, réeligible qui se charge généralement de l'organisation d'une conférence, il y a quelquefois plusieurs convenors par région.

Elles furent mises aupoint en 96 mais ont depuis évolué pour prendre plus clairement une tournure anti-capitaliste et plus uniquement anti néo-libérale, pour éviter toute confusion avec l'aile droite de l'antimondialisation et aussi pour renforcer la perspective sur le féminisme radical ou le genre.

  1. Un rejet particulièrement clair du féodalisme, du capitalisme, et de l'impérialisme, mais aussi de l'ensemble des accords commerciaux, institutions et gouvernements promoteurs d'une mondialisation destructrice.
  2. Un rejet particulièrement clair de toutes formes et dispositifs de domination et de discrimination dont (et de manière non exhaustive) le patriarcat, le racisme et l'essentielisme religieux de toutes croyances. Nous reconnaissons la dignité entière de l'ensemble des êtres humains ;
  3. Une attitude de confrontation, puisque nous ne pensons pas que le " lobbying " puisse avoir un impact majeur sur des organisations à tel point partiales et antidémocratiques, pour lesquelles le capital transnational est l'unique facteur réel déterminant leur politique.
  4. Un appel à l'action directe ainsi qu'à la désobéissance civile, au soutien aux luttes des mouvements sociaux, mettant en avant des formes de résistance qui maximisent le respect pour la vie et pour les droits des peuples opprimés, ainsi qu'à la construction d'alternatives locales au capitalisme mondial.
  5. Une philosophie organisationnelle fondée sur la décentralisation et l'autonomie.

Historique de l'Action mondiale des peuples

Conférence mondiale : la première s'est déroulée à Genève en 1998, puis à Bangalore en Inde (aout 1999) à Cochabamba en Bolivie (septembre 2001), à Belgrade en Serbie-Montenegro (2004) et la dernière en France du 19 août au 3 septembre 2006. Elle s'est déroulée en deux temps : un moment décentralisé de 9 jours, sur au moins cinq sites (Toulouse, Dijon, Bellevue dans le Limousin, Frayssinous et Lyon) et un moment centralisé de 5 jours à l'Espace autogéré des Tanneries de Dijon, après 2 jours de battement. Le collectif STAMP (aussi nommé Les Timbré-e-s) tient cette fois le rôle de convenor, pour favoriser le processus d'organisation de la conférence.

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Action_mondiale_des_peuples.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 05/07/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu