Biocentrisme

Le Biocentrisme.



Catégories :

Courant de l'environnementalisme - Environnementalisme - Altermondialisme

Recherche sur Google Images :


Source image : homepage.mac.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • même que le biocentrisme) est au centre d'un procès qui ne doit prôner ni le retour.... il fait partie des cas les plus nets — le mouvement de la Deep Ecology... (source : id.erudit)
  • Comment peut-on dire que " biocentrisme" est l'exacte traduction de ... biocentrisme (centre : Vie - Vivant) Non, on ne peut affirmer que "tout" est au... (source : biocentrisme)
  • Pour ces gens là, les animaux ne sont pas des êtres vivants mais des ..... Le biocentrisme est particulièrement intéressant. je viens de lire un ouvrage sur ce sujet.... (source : protection-des-animaux)

Le Biocentrisme (terme apparu dans les années 1970 est un courant de l'éthique environnementale, pensée pour la majeure partie d'origine nord-américaine. Tom Regan et Paul Taylor peuvent être reconnus comme les tenants de ce courant qui est introduit en France par Catherine Larrère ("Du bon usage de la nature", 1997).

A distinguer du "mouvement biocentrique", mouvement culturel et pédagogique créé par Rolando Toro en Amérique latine autour de la Biodanza

Le Biocentrisme comme courant écologique

Associé en France à la deep ecology ou écologie profonde ou radicale telle que résumée en 1984 par Georges Sessions et Arne Næss, dans une vision caricaturale qui revendiquerait une valeur essentielle du Vivant perçue comme incohérente et mettant en cause l'humanisme, le biocentrisme généralise l'approche kantienne à l'ensemble des êtres vivants. Ce courant irrigue les pensées sur la biodiversité et prend ici la forme d'une protection des êtres vivants eux-mêmes et non pas uniquement de l'espèce.

La protection du vivant peut s'enchevêtrer, ce qui ne veut pas dire se dissoudre ou s'associer, dans le théocentrisme (les religions) mais à ce jour aucun courant religieux ne se réclame du biocentrisme.

Fondé sur les concepts d'interactivité, de référentiel et de média, caractérisé par la coévolution et la complexité, générant de nouvelles constantes telles que le refus de toute discrimination, le nouveau rapport à l'animal, la culture du Vivant, l'interactivité des sexes, la démocratie participative, l'agrobiologie, les biocarburants, les énergies renouvelables, le biocentrisme fait de l'être humain un membre responsable et réconciliateur de la Communauté humaine et non humaine du Vivant.

Le biocentrisme repose sur des bases telles que l'écologie, l'éthologie et la bionomie et renonce au dualisme ainsi qu'à toute discrimination. Il valorise le "vivant" et tout " être vivant sensible, humain et non humain". Il est revendiqué par de nombreuses associations de Protection Animale.

La critique la plus courante qui est faite au biocentrisme concerne la hiérarchie des normes : si l'ensemble des vivants sont importants, un homme affamé doit-il renoncer à manger un serpent s'il est l'unique nourriture disponible ? Les partisans du biocentrisme répondent que l'être humain est aussi un vivant et que cette situation extrême est un cas de dilemme extrêmement rare et que les politiques publiques devraient œuvrer à éviter ce genre de situation dans laquelle aucun des deux choix n'est acceptable.


Le mouvement Biocentrique comme mouvement pédagogique

Le biocentrisme ainsi défini doit être complètement distingué du mouvement biocentrique créé par l'anthropologue chilien Rolando Toro Araneda dans les années 1960 en Amérique latine et actuellement répandu dans le monde entier à travers la pratique de la Biodanza et du mouvement pour une éducation biocentrique dans les institutions, les universités ou encore les entreprisesErreur de citation : Clôture </ref> manquante pour la balise <ref>.

Elle est actuellement enseignée dans de nombreuses universités et des dizaines d'écoles de Biodanza comme mouvement culturel émergent dans une trentaine de pays. Elle est organisée par l'Mondial Biocentric Foundation et est toujours dirigée par Rolando Toro actuellement âgé de 86 ans. Elle compte quelques dizaines de milliers d'acteurs et sympathisants.

Liens externes


Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Biocentrisme.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 05/07/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu