Bolo'bolo

Bolo'bolo est un essai du Suisse P. M. traitant d'écologie politique, d'influence anarchiste, rédigé en 1983. Quoique n'ayant bénéficié d'aucune publicité autre que le bouche-à-oreille, il a été traduit dans nombre de langues et réédité plusieurs fois.



Catégories :

Écologie politique - Environnementalisme - Altermondialisme - Essai de langue allemande - Utopie

Un bolo urbain suisse.
Signe de bolo

Bolo'bolo est un essai du Suisse P. M. traitant d'écologie politique, d'influence anarchiste, rédigé en 1983. Quoique n'ayant bénéficié d'aucune publicité autre que le bouche-à-oreille, il a été traduit dans nombre de langues et réédité plusieurs fois.

L'auteur, dans un style ironique, explique comment la race humaine est sous l'emprise de la gigantesque et impitoyable Machine-Travail planétaire (MTP), qui conduira l'humanité jusqu'à sa perte (cataclysme écologique), tout en se nourrissant de l'existence de ses esclaves humains. Cette machine est une parabole du dispositif capitaliste.

Selon lui, le salut passe par une nouvelle organisation de la société, abandonnant le schéma classique du ménage «marié deux enfants» pour une structure en bolo, sorte de communauté autosuffisante. Un bolo peut avoir la taille d'une grande maison, d'un village, d'un quartier. Plusieurs bolos peuvent s'associer pour former de nouveaux bolos de la taille d'une commune, d'une ville ou même d'une mégalopole. Le concept de bolo n'est pas sans évoquer celui d'écovillage.

P. M. a créé un embryon de langue construite avec l'asa'pili, qui permet de décrire ses concepts et leur rajoute une touche savoureusement utopique.

SILA

L'argent n'existant plus, les personnes peuvent être accueillies provisoirement dans n'importe quel collectif (bolo), y être nourries, soignées et hébergées[1]. Ce principe d'hospitalité est nommé SILA. Son respect n'est pas imposé par une organisation mais par un équilibre global, où le bon accueil des voyageurs est indispensable aux bolos à la circulation des nouvelles, des savoir-faire, des idées, et participe de leur réputation et la confiance qu'on peut leur accorder, et par conséquent de leur capacité à nouer des relations durables avec d'autres communautés.

Notes et références

  1. Sortir de l'économie. Bulletin critique de la machine-travail planétaire, 2009, n°3, p. 22 http ://sortirdeleconomie. ouvaton. org/

Lien externe

Recherche sur Google Images :



"From Wikimedia Commons, the free ..."

L'image ci-contre est extraite du site commons.wikimedia.org

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (800 x 550 - 60 ko - gif)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Bolo%27bolo.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 05/07/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu