Chiemgauer

Chiemgauer est le nom d'une monnaie régionale, identique au dispositif d'échange local français, qui a commencé en 2003 à Prien am Chiemsee, Bavière, en Allemagne.



Catégories :

Économie solidaire - Altermondialisme - Monnaie allemande

Recherche sur Google Images :


Source image : transitionaotearoa.org.nz
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Christian Gelleri : Le Chiemgauer est un moyen de paiement régional conçu pour..... a déversé sur les marchés 100 milliards d'euros, la Réserve fédérale... (source : alterinfo)

Chiemgauer est le nom d'une monnaie régionale, identique au dispositif d'échange local français, qui a commencé en 2003 à Prien am Chiemsee, Bavière, en Allemagne[1].

Christian Gelleri, professeur dans un lycée, a fondé ce projet avec ses élèves qu'il a chargé du dessin, de l'imprimerie des coupons, de l'administration, de la comptabilité, de la publicité et d'autres services. Aujourd'hui il est membre du réseau national de monnaies régionales en Allemagne (RegioNetzwerk).

Pourquoi ?

  1. Création d'emplois : les élèves sont employés pour le service, en gagnant de l'argent
  2. Promotion des activités culturelles, pédagogiques et environnementales : le dispositif Chiemgauer appuie les associations qui travaillent pour de tels buts
  3. Promotion de durabilité : alimentation biologique, énergie renouvelable et d'autres
  4. Renforcement de solidarité : en renforçant les relations humaines entre les magasins locaux et les consommateurs
  5. Stimulation de l'économie locale : Chiemgauer retient le pouvoir d'achat à l'intérieur d'une région mieux que l'Euro, en facilitant les petits magasins locaux et en stimulant les transactions par oxydation.
  6. L'argent ne peut pas être utilisé pour la spéculation. [2]

Comment ça marche

Billets de 1, 2, 5, 10 et 20 Chiemgauers sont émis. Chacun équivaut à 1, 2, 5, 10 et 20 Euro respectivement.

Pour maintenir sa circulation, il faut que chaque billet reçoive, l'ensemble des trois mois, un timbre qui correspond à 2% de la valeur du billet. Ce dispositif, qui se nomme oxydation, est une sorte d'impôt pour la promotion de la circulation de billets et fut découvert par Silvio Gesell.

Chiemgauer, reconnu comme équivalent à Euro, circule comme suivant au sein de Prien et son voisinage :

Statistiques (décembre 2008)

Références

  1. (en) Personnel de rédaction, «The money-go-round», dans The Economist, 22 janvier 2009 [texte intégral (page consultée le 26 janvier 2009) ] 
  2. Horizons et débats, N°51, 22 décembre 2008, Un moyen de paiement régional facilite la région, sous-titré : entretien avec Christian Gelleri, directeur de Chiemgauer e. V. ,

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Chiemgauer.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 05/07/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu