Mouvement alternatif

Mouvement alternatif est le terme utilisé depuis la fin des années 1970 pour désigner les mouvements sociaux gravitant autour des squats et des mouvements écologistes et pacifistes.



Catégories :

Altermondialisme

Recherche sur Google Images :


Source image : www.takt.asso.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Chaque mouvement alternatif est né de la rencontre entre un mouvement contestataire... l'antisexisme, l'antiétatisme, ou la lutte contre toutes formes de ... (source : subsociety)
  • Chaque mouvement alternatif est né de la rencontre entre un mouvement... un réseau de réseaux luttant contre le chômage, la précarité et les exclusions.... (source : foad-spirit)
  • En stoppant le mouvement alternatif, le volume 2 déterminé de liquide contient... la direction du mouvement alternatif est préférentiellement verticale, ... (source : freepatentsonline)

Mouvement alternatif est le terme utilisé depuis la fin des années 1970 pour désigner les mouvements sociaux gravitant autour des squats et des mouvements écologistes et pacifistes. Ces différents mouvements sociaux ont en commun le fait de privilégier des formes d'action non-violentes de désobéissance civile s'inscrivant dans une démarche citoyenne et une culture autogestionnaire.

En France, le mouvement alternatif est surtout représenté par les Verts [1], José Bové, les Alternatifs, et le journal Politis [2].

Dans les années 1980, le mouvement s'incarne surtout en RFA dans la lutte contre les centrales nucléaires et contre l'installation de missiles Pershing.

Le mouvement alternatif est à l'origine un mouvement extra-institutionnel. Il s'est cependant énormément institutionnalisé depuis les années 1990 avec l'élection de conseillers municipaux, de maires, puis de députés Verts en Allemagne et en France, jusqu'à la participation à des gouvernements de gauche. Dès 1983, des députés Verts sont élus en Allemagne. En 1985, Joschka Fischer devient ministre de l'environnement du land de Hesse. En 1997, Dominique Voynet devient ministre de l'environnement du gouvernement de Lionel Jospin. L'année suivante, Joschka Fischer devient ministre des affaires étrangères en Allemagne. La tradition antimilitariste du mouvement alternatif n'empêche pas Joschka Fischer de mener l'intervention de l'armée allemande en Serbie.

Depuis la fin des années 1990, le mouvement s'incarne dans l'altermondialisme, autour de Via Campesina et de l'association ATTAC. En France, les militants sont spécifiquement actifs dans la lutte contre les OGM.

Le mouvement est aussi traversé par des contradictions, comme l'a montré en 2005 le débat sur le Traité constitutionnel européen. Tandis que José Bové s'est mobilisé contre le traité, jugé d'inspiration libérale, Daniel Cohn-Bendit et Toni Negri l'ont au contraire défendu comme une occasion historique de dépasser les Etats-nations.

  1. Christophe Bourseiller, "La Révolution alternative", Les Ennemis du dispositif, Robert Laffont, 1989, p. 102-103.
  2. Christophe Bourseiller, "La Révolution alternative", Les Ennemis du dispositif, Robert Laffont, 1989, p. 101.

Bibliographie

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_alternatif.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 05/07/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu